Emile Joseph Trognée

Trognee  Emile  Joseph 15  Grandes  Etudes  Tp13

15 Grandes Etudes
pour trompette

Trognee  Emile  Joseph 25  Etudes  Techniques  Tp15

25 Etudes techniques
pour trompette

Trognee  Emile  Joseph 30  Etudes  Melodiques  Tp14

30 Etudes mélodiques
pour trompette

Trognee  Emile  Joseph  Etudes  Finales  Tp46

Etudes finales
pour trompette

Trognee  Emile  Joseph  Valse  Lente  Tp86

Valse lente
pour trompette et piano

Emile Joseph Trognée (1868-1942)

Emile Joseph Trognée est né le 4 juillet 1868 à Tirimon, en Belgique. Il a étudié la trompette au Conservatoire de Bruxelles. En 1902, il remporta un concours européen qui lui permit d’obtenir la place de trompette et cornet solo à l’Opéra Mariinski de St.Petersbourg (devenu par la suite le Théâtre Kirov). Il occupa ce poste pendant 25 ans. Il mourut de faim en 1942, en conséquence du terrible siège de Leningrad soutenu durant 3 ans par les troupes allemandes.

Trognée était un musicien exceptionnel. Le chef d’orchestre russe Karl Eliasberg a écrit à son sujet: “Trognée avait un sens de l’ensemble hors du commun; son sens du rythme et du phrasé était remarquable. Sans jamais forcer, il jouait avec éclat et puissance dans tous les registres de la tessiture. Il était tout aussi admirable lorsqu’il s’agissait de jouer un legato piano. Il était particulièrement réputé pour ses interprétations du “Ring”, de “Rienzi” et de “Lohengrin” ainsi que pour les opéras de Tchaikovski et de Verdi.

Trognée était respecté aussi bien par les musiciens que par les compositeurs. C’est lui qui conseilla à Rimsky-Korsakov d’opérer quelques changements dans la partition de trompette de son opéra “La Légende de la cité invisible de Kitezh” (le fameux passage dans la “Bataille de Kerzhenets”). Il enseigna à l’Ecole de musique de la Baltique de 1911 - 1917 et à l’Ecole de musique Rimsky-Korsakov de St.Pétersbourg de 1928 à 1941. Il a écrit plusieurs oeuvres pour trompette et pour cornet. La plus célèbre est sa “Fantasia-Caprice” publiée à Moscou en 1946 dans la “Méthode de trompette élémentaire et progressive” de Tabakov.

Ses “Etudes pour trompette”, publiées à St.Pétersbourg par Triton en 1932 et dédiées à Tabakov, ont aussi connu un certain succès. Les 15 études de la présente édition ont été dédiées à Mikhail Tabakov (1877-1956), qui est considéré comme le fondateur de l’école russe de la trompette moderne. Elles ont été conservées, ainsi que toute la bibliothèque musicale de Trognée, par le trompettiste Sergei Bolotin. Ces études sont, au même titre que les oeuvres de Vassili Brandt ou de Oskar Böhme, une importante contribution à l’histoire de la l’école de trompette en Russie.