Louis Davidson

Louis Davidson

Louis Davidson (1912-1999)

Louis Davidson, né le 16 mars 1912 à New York City, était une personnalité reconnue dans le monde musical international. Il commença ses études de trompette à 11 ans chez Max Schlossberg, considéré comme le plus grand pédagogue de la trompette de son temps. A l’âge de 14 ans déjà, Davidson joue dans les théâ­tres de la City et des environs. L’année suivante il joue sur le paquebot S. S. Leviathan, et fait ainsi divers voyages en Europe. A 16 ans, il est invité par Fritz Rei­ner à jouer avec le Cincinatti Symphony Orchestra et y restera pendant 5 ans.

En 1933, il rentre à New York où il se produit en tant que membre régulier des orchestres des Ballets russes de Monte Carlo, de Radio City Music Hall, participe à divers shows à Broadway et réalise de nombreux enregistrements pour la radio, comme membre de la NBC. A 23 ans, il est choisi par Artur Rodzinski, chef du Cleveland Symphony Orchestra, comme trompette solo de cet ensemble. Pendant qu’il occupe ce poste, Erich Leinsdorf, puis George Szell succè­dent à Rodzinski. En été 1941, il est l’un des 6 trompettistes engagés par Arturo Toscanini pour jouer sous sa direction au Teatro Colon à Buenos Aires, Argentine. En 1958, Davidson se retire du Cleve­land Orchestra où, comme trompette solo, il a joué pendant 23 ans sous la direction des meilleurs chefs, tels que Stokowski, Reiner, Stra­vinski, Dorati et Bruno Walter. Ses solos dans les nombreux enregistrements avec cet orchestre lui valurent une grande renommée. Mal­gré un horaire de travail très chargé, il réussit encore à se consacrer à l’enseignement; son suc­cès dans ce domaine peut être évalué par le nom­bre de ses élèves qui sont membres d’orchestres symphoniques en Amérique et en Europe ou professionnels dans d’autres domaines musicaux.

Davidson fut professeur associé de la Western Reserve University, du Cleveland lnstitute of Music, et du Oberlin College; il donna aussi des cours privés. Il a publié des transcriptions pour trompette de deux oeuvres de Bach et une de Beethoven. Dès 1963, Davidson résida à Bloo­mington où il enseigna à la prestigieuse School of Music de l’Université d’Indiana.

Louis Davidson décéda le 30 mars 1999 à Studio City, en Californie.